MENU
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Aménagement de peine entre France et Italie: et mes réductions de peine? Votre Avocat en aménagement de peine à Paris vous conseille

Aménagement de peine entre France et Italie: et mes réductions de peine? Votre Avocat en aménagement de peine à Paris vous conseille

Le 31 décembre 2017
Aménagement de peine entre France et Italie: et mes réductions de peine? Votre Avocat en aménagement de peine à Paris vous conseille

L'aménagement de peine en Italie: réductions de peine

En Italie, des réductions de peine sont bien évidemment envisageables comme en France.

En vertu de l’article 54 de l’Ordinamento peniteziario italien, la personne condamnée a droit à un crédit de peine de 75 jours par semestre.

Néanmoins, il faut remarquer que ces remises de peines ne sont pas automatiques.

Il est donc nécessaire de déposer une demande écrite au Juge de l’Application des Peines italien pour que la personne condamnée puisse en bénéficier.

En tout cas, force est de constater que, dans la pratique, les Juges de l’Application des Peines italiens accordent facilement ces remises de peine aux condamnés qui en font demande, notamment si le comportement du détenu demeure irréprochable et qu’aucun accident disciplinaire ne se produit pendant toute la durée de la détention.

La sémi-liberté en Italie

La semi-liberté est, tout comme en France, un régime d'exécution des peines privatives de liberté, permettant à la personne condamnée d'exercer à l'extérieur de l'établissement pénitentiaire une activité professionnelle, de suivre un enseignement, une formation professionnelle, un stage, un traitement médical.

Cependant, pour qu'une personne puisse bénéficier d’une semi-liberté, il faut qu’elle ait exécuté au moins les 2/3 de sa peine.

Contactez votre Avocat en droit italien à Paris et Nanterre.